Menu

         Depuis la préhistoire, un « savoir faire » s'est progressivement développé et à certaine période de l'histoire s'est échangé entre continents.

         Du « chasseur -cueilleur», des techniques de culture et d'élevage, originaires du Moyen-Orient, permirent à l'homme de nos régions de devenir agriculteur et éleveur.
        

 Au néolithique

         L'habitat est construit en pierre ou en bois.
         Se met en place des échanges d'idées, des spécialisations, fabrication de céramique, exploi-tation de mines de silex, atelier de taille...
         Un « artisanat organisé », tissage du lin et façonnage de vêtements, fabrication de cordes, d'outils en bois...

         L'Age du Bronze, et l'Age du Fer...

         ...  permettent la coulée du métal dans des moules et ainsi la fabrication répétitive.
       
         C'est la naissance de la métallurgie.
         La forge suivra.
         Chaque période de notre histoire apportera son contingent d'innovations, de révolutions technologiques... SES METIERS, et L'HOMME SA CREATIVITE ET SA CAPACITE D'ADAPTATION.
         L'évolution des pratiques et techniques de travail, de notre vie sociale entraîna des besoins nouveaux.
         La vétusté aux siècles derniers de nos routes, de nos moyens de communication et de trans-ports a nécessité le développement de corps de métiers pour répondre aux besoins nouveaux et à la demande locale.
         Au début du XXème siècle, existaient dans nos deux petites communes de Saint Offenge, les corps de métiers dont la liste suit.
         A noter que les personnes qui exerçaient ces métiers possédaient également une petite exploitation agricole dans le village.
 
         * MAÇON
         * CHARPENTIER     assurait également la coupe des bois à la bonne lune et ensuite le la vait dans le Sierroz pendant plusieurs mois.
         * MENUISIER
         * CHARRON
         * MARECHAL FERRANT—FORGERON
         * SCIEUR DE GRUMES
         * MEUNIER—Moulin à huile
         * BOUCHER
         * BOULANGER à Saint Offenge Dessous
         * FROMAGER
         * EPICIER
         * NEGOCIANT EN VIN
         * CULTIVATEUR
         * TISSERAND   Implantés principalement aux Rocheret, Bonnevos et Combes
         * TAILLEUR D'HABITS
         * SABOTIER—CORDONNIER
         * MATELASSIER— SELLIER— BOURRELIER
         * MODISTE
         * COUTURIERE—COUVERTURE PIQUEE (CORDIERJ
         *FACTEUR (agence postale St Offenge Dessus)
         *AGENCE DES CONTRIBUTIONS INDIRECTES-VENTE DE TABACS-AUBERGISTE regroupés dans un bâtiment qui existait déjà à Saint Offenge à la fin du XIXème siècle au village de La Pleysse
         *SAGE FEMME
         *NOURRICE (nourrice au sein) : pendant la période d'allaitement de leur propre enfant, certaines femmes accueillaient des nourrissons de familles bourgeoises, pour les mettre au sein.
A cette époque la mortalité infantile était importante. Un carré dans les cimetières était réservé pour leurs tombes. Ces décès sont mentionnés dans les registres de l'Etat Civil.
D'autres femmes allaient pour la période correspondante allaiter les nourrissons dans leurs propres familles. Certaines femmes de Saint Offenge sont allées dans des familles bourgeoises de Lyon, voire même de Paris.
         Certains besoins occasionnels étaient assurés par des artisans ambulants qui passaient régulièrement dans les villages. Il en était ainsi de :
         * RETAMEUR—FERBLANTIER—ZINGUEUR
         * REMOULEUR
         * FABRICANT—REMPAILLEUR DE CHAISES
         * COLPORTEUR
         * CHIFFONIER—PEAUX—FERRAILLE
         * LAVANDIERE
         * TAILLEUR DE PIERRES  (Italien)